EnglishFrançaisEspañol

Recommander Imprimer

The YP Foundation

Notre année de voyage se termine à Delhi, capitale indienne, où nous avons rencontré The YP Foundation, la dernière association de ce tour du monde de la jeunesse. L’objectif de YP Foundation est d’offrir aux jeunes indiens les ressources et le soutien nécessaires pour qu’ils puissent intervenir sur les sujets qui les passionnent. Nous avons rencontré Ishita Sharma et Pallavi Kaushal qui nous ont présenté l’association.

yp_project_192L’association a démarré avec 3 personnes en 2002. Aujourd’hui, ils sont un millier à promouvoir le potentiel et les idées de la jeunesse indienne. C’est une organisation créée et gérée uniquement par des jeunes (entre 13 et 28 ans), qui a le statut de fondation publique depuis 2007. Plus de 200 projets, réunissant 5000 jeunes volontaires, ont été montés en Inde depuis 2002 grâce à cette structure, agitant les idées dans de nombreux domaines. Au fur et à mesure des années, l’organisation s’est structurée et compte aujourd’hui 35 membres permanents. Les premiers membres ont réfléchi et mis en place 7 axes de travail : sexualité et sida, médias numériques, arts visuels, arts du spectacle, vulgarisation de la loi, projets communautaires, analyse de l’information. Pour chaque axe, une équipe de volontaire réfléchit aux problématiques mises en jeu et définissent des projets pour y répondre. Les volontaires expriment leurs idées, c’est un véritable travail collaboratif et participatif.

L’un de ces projets nous a particulièrement intéressés : le Project 19 qui traite du problème du sida chez les jeunes indiens. D’une durée de 2 ans, ce projet s‘attache à former des jeunes sur une période de 4 à 6 mois à devenir des éducateurs sur les problèmes de sexualité. Dans un premier temps, YP Foundation s’appuie sur une campagne de sensibilisation à l’aide de différents outils : 12 cas d’études qui permettent concrètement de comprendre le VIH et l’impact qu’il a sur la vie des malades et de leur entourage ; un film de 15 minutes sur la transmission du virus ; des ateliers de sensibilisation dans les communautés, les écoles et les entreprises ; un grand festival en février 2009, avec concerts, conférences, ateliers, etc. Puis dans un second temps, le projet continue de lui-même grâce aux éducateurs formés, qui poursuivent les ateliers de sensibilisation dans les communautés. Ainsi, le projet est durable et de plus en plus de jeunes sont informés sur ces sujets. Intéressant de voir que nous avons déjà rencontré cette idée de réseau d’éducateurs et de diffusion de l’information en Thaïlande, avec TYAP qui travaillait également sur les problèmes de sexualité et de sida chez les jeunes. Une solution efficace et reproductible donc !

Ce projet n’est qu’un exemple parmi d’autres, et les sujets de ce genre sont nombreux. La fondation est d’ailleurs forte de nombreux prix nationaux et de partenariats prestigieux (ONU, UNESCO). Elle est souvent invitée aux cycles de réflexion du gouvernement indien et des grandes organisations internationales (OMS, United Nations Office on Drugs and Crimes, Clinton Foundation,…) pour des problématiques autour de la jeunesse : elle est donc reconnue comme étant un vivier important d’idées et de projets en Inde. Il est impressionnant de voir comment, en quelques années, une association pilotée uniquement par des jeunes de moins de 28 ans, a réussi à donner tant de poids aux idées de la jeunesse indienne. Le succès de la fondation semble en tous cas reposer sur le talent et la motivation de l’équipe et des volontaires, qui ne cessent de se renouveler. Une initiative qui pourrait (et devrait) clairement susciter des vocations partout ailleurs. Oui, une association de jeunes peut réussir et faire bouger les choses !


 

YP Foundation

N 204, Greater Kailash, Part 1, New Delhi – 110048.

Tel: +91 11 46792243/44

Email: theypfoundation@gmail.com / yp.volunteer.management@gmail.com